Home » La médecine symbolique » Les 3 cadavres

De façon similaire au Bouddhisme, la philosophie du Tao est basée sur le principe du Yin et du Yang. Le terme est issu du mot chinois Dao qui signifie la "voie". On peut dire que le taoïsme est la religion de la "Chine profonde", car il fait appel à des croyances d'une tradition fort ancienne touchant les couches les plus populaires de la société. Le taoïsme est un des trois piliers de la pensée chinoise avec le confucianisme et le bouddhisme, et se fonde sur l'existence d'un principe à l’origine de toute chose, appelé « Tao ».

Les Trois Cadavres (san shi 三尸) aussi nommés les Trois Vers (san chong 三蟲) sont des présences vivantes démoniaques, logées à l'intérieur du corps et responsables de maladies. Ces êtres spirituels qui nous habitent veulent donc notre mort afin de pouvoir être libérés de notre corps et assister à leur guise aux cérémonies mortuaires, dans le but de se gaver des offrandes et d'ingurgiter les libations.

Du coté visible on est séparé dans la matière, il y a une illusion de la séparation.

Dans l’invisible les âmes issues de la même source, tout ce que l’on fait à l’un, l’autre le ressent.

Karma ; on revient pour libérer notre âme bloquée par une réaction ou une expérience : soit j’ai souffert et j’ai mal, soit j’ai fait souffrir et j’ai fait du mal, de ce que j’ai fait à l’autre ou ce que j’ai subit de l’autre.

On n’intègre pas le sens de la vie. On ne peut pas limiter la vie.

La seule réalité est invisible, blanc ou noir, celui qui fait ou celui qui reçoit c’est la même chose. (celui qui tue par l’épée, se tue lui-même = effet miroir)

Le Cadavre Sanglant: Il est logé dans le ventre représente l’instinct de survie de l’espèce / la peur de mourir avec ses 2 stratégies : la fuite ou la lutte pour la survie (guerre). Il est lié à la violence, la guerre, l'agression, la colère; il récupère l'énergie dans la plainte et la manipulation d'autrui. Il se décline au niveau physique, émotionnel et mental.

Il est logé dans le bas ventre où se trouve l’instinct de reproduction de l’espèce (on trouve le viol YANG ou la castration YIN) ces deux énergies sexuelles, sont le lieu du Cadavre Sanglant. Symbolique personnelle mais aussi collectivement dans les phénomènes de société. Il vise à détruire le corps pour pouvoir se libérer de la présence de chair. D’après la légende Taoïste symboliquement, les énergies qui sont prisonnières du corps humain, vont monter au ciel une ou deux fois par mois et vont répéter aux dieux tous les péchés que l’homme a fait : les dieux réduisent la durée de vie de la personne concernée et de ce fait le Cadavre Sanglant pourra être libéré plus rapidement.

La notion de péché chez les chinois n’est pas la même que chez les chrétiens. Les âmes étant toutes reliées, e ce que tu fais à une autre âme tu le fais à toi.

Derrière l’énergie du Cadavre Sanglant il y a deux manifestations (dominant /dominé) c’est la loi du plus fort:

- Le plus fort par les muscles, le physique

- Le plus fort par la valeur (plus d’argent - plus riche)

- Le plus fort intellectuellement plus de diplômes (j’en sais plus que toi).

Cela renvoie aussi à:

 La mémoire collective du traumatisme lié à l'esclavage des noirs d'Afrique.

 Les mémoires individuelles nichées dans nos lignées familiales, que l'on soit d'un côté ou de l'autre.

 Les âmes en peine qui restent bloquées et qui "rayonnent" de cette souffrance.

Tout le monde peut avoir une tendance à exprimer le Cadavre Sanglant, être en colère ou à réprimer (psychorigide) parce que ça ne se fait pas ou c'est inexprimable.

Le Cadavre Sanglant (énergie vitale et instinctive) est le seul des 3 cadavres qui a réellement une puissance de création. Notre Ego a un besoin viscéral de vouloir se prouver qu’il est plus fort ou intelligent ou plus de valeur.

  • Il y a ceux qui expriment le CADAVRE SANGLANT yang (externe / violant -colériques / sanguinaires/ dictateur/ abus physiques)

• et ceux qui répriment le CADAVRE SANGLANT yin (interne ) qui répriment leur sexualité leur colère.

Si ça fait partie de nous, plus on veut supprimer l’ombre, plus on veut être dans la lumière, alors, plus on active cette ombre qui est en nous. Plus on veut le bien, plus on alimente cette forme noire (dualité).

 

Le Vieux Bleu habite la tête (mental-menteur) (gouvernemental) dès qu’il y a le mot « ment » il peut y avoir un mensonge. Le domaine du Vieux Bleu c’est le domaine scientifique.

Au niveau rationnel : la personne devient bornée (personnes qui ne croient que ce qu’elles voient) car la peur fondamentale se fige au niveau cérébral, sclérose le cerveau fermé au nouveau, centré sur tout ce qui leur fait peur; il rend capable de transformer le monde matériel en équations (définition -dogme)- Impossible de lâcher sa croyance, on ne peut pas lutter par des arguments au niveau du mental. Ce mental essaie de prouver les choses pour y croire et ça devient une certitude définitive. Les gens ne vivent plus, il sclérosent leur cerveau...sur le mode j'ai raison, tu as tort, c'est le monde des croyances et des radotages, il fait des maladies mentales.

Au niveau de l'imaginaire: c'est le cerveau droit, des gens qui n’aiment pas ce qui est contraignant, des rêveurs (allumés - idées originales sur le monde - idéalistes); le Vieux Bleu se sert de ça pour prendre leur imaginaire pour une réalité pour vivre dans un monde virtuel. Ils inventent un idéal pour être bien. Avec le Vieux Bleu tout ce que l’on a dans la tête va s’incarner. Si on le laisse faire, il va détruire le cerveau. C'est le malin génie de Descartes, l'esprit diviseur (diabolos), le besoin de diplômes, de dogmes, c'est le complotisme, le bourrage de crâne, les idéologies, le mensonge, le radotage, la schizophrénie, la parano, le burn-out, les dégénérescences cérébrales. C'est la peur de ne pas exister et celles de l'ennéagramme.

Pour en guérir, il faut tomber les masques, être simplement soi-même.

• LE VIEUX BLEU yang : les gens qui vont rentrer dans la tête des autres pour mettre leurs propres pensées (médias) comme des hypnotiseurs ; hémisphère droit du cerveau intuitif qui utilise l’imaginaire, la suggestion. => Ne croyez que ce que vous avez expérimenté le reste doit être en observation (je demande à voir)

• LE VIEUX BLEU yin : c’est le cerveau rationnel, qui va se rassurer de ses peurs en les enfermant dans des certitudes (croyances - utilisation du mot « scientifique ») croyance figée (certitude, croyance vraie à un certain temps)

=> Le VIEUX BLEU agit sur le cerveau par la tactique : « je suis intelligent » ou « je suis bête ». Il s'exprime dans la quête de l’intelligence artificielle en informatique.

La demoiselle Blanche représente notre émotionnel qui veut du “bon”, du “bien”, du “gentil”. Elle se sert de ces arguments imparables et culpabilisants pour tirer l’énergie à son profit. A quoi peut-on le remarquer ? Aux résultats concrets de ses actions, qui sont bien loin des objectifs

affichés… Le monde de la médecine avec ses enjeux économiques est un parfait exemple de son mode d’action! Parce qu’elle est blanche, elle est difficile à débusquer, elle se pare de bonnes d’intentions et se revendique du coté du bien. L’arnaque du monde judéo-chrétien, faire le bien c’est bien. Pour les chinois, ce n’est pas bien de faire le mal , pas plus que de faire le bien.

Il n’y a pas cette neutralité bienveillante de l’âme. L’autre existe en permanence et remplace ce que j’ai envie de faire, de vivre, la créativité. Elle regroupe les métiers de sauveur (personnel soignant, enseignant, mède de famille, etc.). Dans le monde judéo-chrétien, c’est bien de s’oublier pour aimer les autres. Elle se coupe de la joie et de la spontanéité au nom du devoir. Elle suscite les maladies cardiaques!

• La DAME BLANCHE yang : habit en blanc, mettre des anges dans sa maison (avec tout ce que je fais pour toi !! / femme culpabilité d’être une bonne mère pour exister aux yeux de tout le monde on s’oublie en tant que femme dans sa créativité).

• La DAME BLANCHE yin : détruit l’âme à l’intérieur, noircit l’âme de son hôte, par la souffrance émotionnelle, la dépendance à l’alcool, aux drogues - personnes qui n’ont pas conscience de leur valeur. Empêche de contacter leur joie d’âme et leur réalisation, car le nouveau nourrit et guérit l’âme (extension). En ce moment : rétraction ,peur manque de créativité.

Dans l'approche de leur médecine symbolique, Gilles et Rose Gandy nous invitent à prendre de la distance, à se demander quel est le miroir en moi que je ne vois pas (Yin)?

À faire u ne expérience coupable, aller à l’opposé de son innocence (YANG) de soi à soi. Sans impliquer quelqu’un d’autre.

En transgressant, ça dilate le poumon, on se sent plus grand et plus libre, Quand on ose franchir une limitation d’un de ces 3 cadavres, on a un sentiment de plénitude d’exister vraiment.

Il y aura 3 obstacles, énergies parasites: Vouloir avoir raison (1), se sacrifier ou acheter son salut , vouloir être innocent (2), passer en force (3), qui vont nous mener à notre perte; il faut apprendre à les identifier. leur dire je t'ai vu, et du coup on arrête de les nourrir. Il faut accepter d'être coupable. Oser se demander où est-ce que j’en suis ?

Je suis plutôt dans la tête, ça m’empêche d’avoir l’esprit clair.

Je suis plutôt dans l’émotionnel : je m’oublie.

Je suis plutôt dans le physique : j’impose aux autres des contraintes matérielles.

Pour éveiller la conscience, il faut vivre quelque chose et y mettre du sens. Vivre la vie et non la subir! L'âme réapprend la vie par du nouveau avec son corps. L'enjeu est de redevenir des créateurs conscients. Le but est de devenir autonome, responsable de notre pouvoir créateur - et non des victimes, des enfants impuissants ou innocents - des êtres qui affirment des choses pour soi qui vont contaminer petit à petit les autres et l'environnement. Le pouvoir du verbe peut créer ou détruire. Susciter des binômes: douceur / douleur; attraction / répulsion qui ouvre ou ferme le coeur; lumière / ténèbre pour l'esprit; obscurité / clarté; sans remise en cause, notre tête n'est pas vide, elle est accaparée et l'univers ne peut pas nous être favorable. Les solutions ne viennent pas de notre tête. Il faut se demander toujours l'intention cachée alimentée par une peur, une croyance ou une culpabilité qui nous empêche de dire pour soi ce que j'ai envie, ce oui à la vie et à l'expérience de la nouveauté.

Il faut dire oui à qui on est - nous disent Gilles et Rose Gandy; écoutons la vie, notre âme, mais pas nos peurs, culpabilités et fausses croyances; nous sommes spirituels. Aimons notre vie, notre humanité, ne nommons plus ce qui ne va pas, ne subissons plus, appelons à nous la plénitude et non le manque souvent instillé par les 3 cadavres. On peut s'en libérer:

Il y a des protocoles, des actes symboliques, qui permettent d'informer l'invisible qu'on a compris. L'acte psycho magique va agir sur tous les niveaux; il ne peut pas être une négation. La réponse doit avoir un sens et être positive. Il faut que cela soit concret. Une libération avec un verbe dynamique. Il faut choisir d'arrêter de faire des erreurs car le karma est dû à la culpabilité non assumée. Le coeur est la zone de l'âme, de la réalisation, des projets nouveaux. Toute la vie est symbole, manifestation dans la matière pour que l'âme puisse se réaliser, devenir pleinement créateur. Le visible est en relation avec l'invisible, alors le monde devient généreux. Nos âmes choisissent un potentiel d'emmerdes, des conditions favorables pour tenter de solutionner les blocages ou les pollutions de lignées. Quand il y a un problème, il y a toujours une solution. Parfois, il faut des prises de conscience plus longues. Si on considère que la vie n'a pas de mauvaise intention à notre égard, alors tout va plus facilement.