Home » En méditation » Le 3è oeil

Il y a dans les représentations orientales, des métaphores intéressantes qui peuvent bonifier la méditation:

 

4eChakra du cœur ou Anahata

Il fait le lien entre les trois chakras inférieurs associés au corps physique et les trois chakras supérieurs associés aux corps spirituels. Il supporte l’interconnexion entre la vie et les relations avec autrui.

Il gère les énergies du bas astral venant des intuitions émotionnelles; le chakra du cœur est le point central des énergies. Il constitue un véritable « pont » entre le plan physique de notre être (trois premiers chakras) et le plan spirituel (trois chakras suivants); le chakra du cœur génère du positif et ne peut donner du négatif; avec le quatrième chakra, l’amour exprimé rayonne vers l’extérieur, en un état d’être exprimant de l’amour, le pardon et de la compassion à tout ce qui passe à notre portée.

6eChakra du troisième œil ou Ajna

Le chakra du troisième œil est responsable d’unir le conscient à la conscience du Soi. Sa fonction principale est de capter les forces à un niveau spirituel à travers l’esprit humain. Il est le siège de la connaissance, de la perception et du commandement. Il est aussi le centre de la vision intérieure et de l’intuition. Durant la méditation, les glandes Pinéale et Pituitaire vont émettre un rayon d’énergie qui va se rejoindre au 3e œil.

Cette glande est à part et joue un rôle particulier.

Le troisième oeil est l'oeil de l'illumination qui fait briller la lumière de la sagesse sur votre chemin. Il est celui qui vous montre la voie, le signal lumineux qui vous guide vers votre véritable destination : la demeure à laquelle vous aspirez depuis toujours. C'est le phare de votre conscience, ce que tous les chercheurs de vérité espèrent atteindre. Au milieu de ce trésor se trouve votre vision intérieure, l'essence et la source même de votre véritable moi. C'est un lieu de paix parfaite, de compréhension divine, de joie intérieure, d'épanouissement et de pure satisfaction. Le troisième oeil est l'endroit où se trouve la vérité, où tout ce qui est faux meurt et disparaît. Rien de faux ne peut vivre dans la lumière de la pure sagesse. Le troisième oeil est le siège du discernement et de la discrimination. Là, vous distinguez entre ce qui est réel et ce qui est irréel. La vérité brille dans ce rayonnement intérieur, où vous êtes enveloppé de la lumière divine, qui luit pareillement sur tous, sur les justes et les injustes, sur les riches et sur les pauvres, sur les personnes en santé et sur les malades, sur
les hommes et sur les femmes, quel que soit leur parcours,leur religion, leur statut social ou leur niveau économique.

 

  • La glande pinéale est considérée comme une glande « maîtresse », car elle règle les cycles corporels, stimule la production de plusieurs hormones et contrôle d'autres glandes. Votre système endocrinien est composé de plusieurs glandes qui sécrètent des hormones directement dans les capillaires poreux de votre système sanguin. Les principales glandes du système endocrinien sont la glande pinéale, l'hypophyse, le pancréas, les ovaires et les testicules, la glande thyroïde, la glande parathyroïde, !'hypothalamus et les glandes surrénales.

    Les hormones sécrétées par vos glandes endocrines sont des agents biochimiques transportés par le sang vers des organes spécifiques. Ces hormones règlent le métabolisme, la digestion, la respiration, le cycle reproductif, l'activation ou l'inhibition du système immunitaire, le déclenchement de la puberté et de la ménopause, les sens de la perception, les sautes d'humeur, le cycle veille-sommeil, les rythmes circadiens, la faim, l'excitation sexuelle, la réaction de lutte ou de fuite, la lactation, le stress, la stimulation ou l'inhibition de la croissance et le mouvement.

  • La glande pinéale, contrairement au reste du cerveau, n'est pas isolée par la barrière sang-cerveau, qui sépare la circulation du sang du fluide extracellulaire que l'on retrouve dans les cavités et les canaux du cerveau et de la moelle épinière. La circulation sanguine à l'intérieur de la glande pinéale est l'une des plus élevées de tout le corps, à l'exception des reins. On sait aujourd'hui que la lumière qui pénètre par nos yeux est envoyée vers l'hypothalamus et la glande pinéale.

  • " Étant donné que la glande pinéale n'est pas constituée à partir du tissu cérébral, elle se trouve à l'extérieur de la barrière du sang cérébral, et devrait réagir aux produits chimiques et drogues apportés par le sang. Néanmoins, le corps protège la glande pinéale avec une farouche ténacité. Les poussées, liées au stress, d'adrénaline et de noradrénaline des surrénales, qui sont sécrétées dans le sang, ne vont jamais à la glande pinéale. Le système de sécurité de la glande pinéale, constitué de cellules nerveuses "aspirantes", ne fait que nettoyer l'adrénaline et la noradrénaline véhiculées par le sang d'une façon incroyablement efficace. Il n'est pas étonnant que cette barrière rende pratiquement impossible la stimulation de la glande pinéale pour qu'elle produise de la mélatonine le jour. De minuscules vaisseaux sanguins entourent la glande pinéale ; aussi, une fois qu'elle a fait de la mélatonine, l'hormone entre rapidement dans le courant sanguin et se répand dans tout le corps. La glande pinéale sécrète aussi de la mélatonine directement dans le fluide cérébrospinal, où elle peut affecter le cerveau encore plus rapidement."

  • Les tissus les plus riches en sérotonine dans le corps
    humain sont ceux de la glande pinéale. Toutefois, la sérotonine produite par la glande pinéale n'influence pas
    directement le cerveau. Elle sert principalement à la production de mélatonine et de métatonine. La métatonine est produite quand la glande pinéale sécrète l'enzyme méthyltransférase (INMT).

  • Le professeur Russell Reiter, un grand spécialiste de la mélatonine, résume ses bienfaits comme suit :
    1. Elle joue un rôle essentiel pour maintenir de saines habitudes de sommeil, y compris pour faire baisser la température du corps;
    2. Elle réduit le cholestérol et les risques d'athérosclérose et de maladie coronarienne;
    3. Elle réduit la pression artérielle, les risques de formation de caillots et d'avoir une attaque;
    4. Elle réduit les risques de crise cardiaque, de cancer et de réplication virale;
    5. Elle maintient et améliore la santé du système 
    Immunitaire.
    Notre santé mentale est grandement influencée par la glande pinéale. Si la glande pinéale ne trouve pas assez de sérotonine pour produire une quantité adéquate de mélatonine, des troubles du sommeil apparaissent et nos rythmes biologiques sont perturbés.

  • La glande pinéale se calcifie avec l'introduction des halogénures, tels que le bromure, le fluorure et le chlorure. La calcification de la glande pinéale et la diminution de la production d'enzymes ont d'ailleurs été associées au fluorure de sodium, qui est ajouté dans l'eau potable dans 90 % des cas aux États-Unis, dans l'eau utilisée pour se laver (absorbée par notre peau), dans les breuvages, dans les aliments, dans la pâte dentifrice, dans le Prozac (fluoxétine), dans les antibiotiques fluoroquinolones et dans les ustensiles de cuisine antiadhésifs.

  • Parmi les aliments qui contribueraient à décalcifier la glande pinéale, on retrouve : l'ail, le citron, le vinaigre de cidre de pomme non pasteurisé Bragg, l'huile de beurre naturelle, le cacao cru, le tamarin, les baies de goji, la coriandre, le melon d'eau, les bananes, l'huile de noix de coco, les graines de chanvre, la nigelle, les algues, les champignons chaga et le jus de noni.

  • À éviter : les aliments et boissons transformés, les aliments contenant des OGM, les pesticides, les édulcorants, les rince-bouche, les détergents, les sucres raffinés, les boissons gazeuses, la caféine, l'alcool, le tabac, les poissons contenant du mercure, les plombages dentaires et les vaccins. Eviter aussi l’eau chlorée, le fluor dans le dentifrice, les éléments supplémentaires à base de calcium. Les betteraves biologiques contiennent du bore de façon naturelle. L'entreprise d'homéopathie Boiron propose également un produit à base de borax qui ne présente aucun risque pour la santé.

  • La glande pinéale produit une substance endogène appelée pinoline, qui est presque chimiquement identique aux harmanes alcaloïdes que l'on retrouve dans la vigne Banisteriopsis caapi, utilisée par les tribus amazoniennesà des fins médiumniques. Les enzymes de la glande pinéale agissent sur la mélatonine pour produire plusieurs substances potentiellement hallucinogènes. La production de mélatonine, de 6-MeOTHBC et de sérotonine est influencée par les variations du champ électromagnétique de la terre. Cela pourrait avoir des répercussions sur les états de conscience propices aux phénomènes psi.

 

Mais pourquoi y’a-t-il des cristaux d'apatite dans la tête ?

Auparavant, on pensait que la glande pinéale dégénérait avec l’âge et qu’elle n’avait pas la moindre fonction, mis à part faire émerger la sexualité jusqu’à l’âge de 13/14 ans, pour ensuite perdre toute fonction et se calcifier. De fait, un processus bio-minéral affecte la glande, la faisant se calcifier. Pour sa thèse de doctorat de l’université de São Paulo, le Dr Sergio Felipe de Oliveira a fait des recherches sur les cristaux de la glande pinéale au moyen de la diffraction des rayons X. Ce travail lui a permis de vérifier qu’elle ne se calcifiait pas mais, donnait lieu à la formation de structures organisées. Mais alors, quelle serait donc la fonction de ces structures à l’intérieur de l’organisme ?

L’étude par la diffraction des rayons X et par l’emploi d’autres techniques, lui a permis de découvrir l’existence des cristaux d’apatite. La tomographie par ordinateur et la résonance magnétique furent également utilisées. Il a ainsi pu observer qu’une microcirculation sanguine maintenait métaboliquement les cristaux actifs et vivants.

Ces cristaux donnent à la glande une structure semblable à celle d’une caisse de résonance : l’apatite comporte de nombreux électrons à sa superficie, et repousse le champ magnétique. Lorsqu’un champ magnétique s’approche de la glande, il touche l’un des cristaux qui ricoche sur un autre, et ainsi de suite, jusqu’à ce que le champ soit fait prisonnier. Plus une personne dispose de cristaux, plus elle aura de possibilités de capter les ondes électromagnétiques. Les médiums ostensifs ont beaucoup de cristaux.

L’apatite est un minéral que l’on trouve aussi dans la nature sous la forme de pierres taillées. Les recherches montrent que ce cristal capte les champs électromagnétiques. Et le plan spirituel agit au moyen de ces champs. L’intervention divine s’effectue toujours en obéissant aux lois de la nature.

Les médiums, qui sont des personnes capables d’entrer en contact avec d’autres dimensions spirituelles, ont une plus grande quantité de cristaux d’apatite dans leur glande pinéale. Or, personne ne peut augmenter ou diminuer cette concentration de cristaux, c’est là une caractéristique biologique, au même titre que la couleur des yeux ou des cheveux.

La glande pinéale est un puissant récepteur, mais ce sont d’autres zones du cerveau qui décodent les informations reçues, telles que le cortex frontal cérébral. Sans cette interaction, les informations reçues ne pourraient pas être comprises. C’est pourquoi les animaux ne peuvent pas les décoder : les autres parties de leur cerveau n’ont pas cette attribution.

La glande pinéale capte ainsi des vibrations du spectre électromagnétique traduisant nos émotions, nos pensées ou celles des esprits, voire celles d’autres personnes au moyen de la télépathie. Elles sont archivées et elles réagissent au sein du cerveau de diverses manières. C’est sans doute pour cette raison que les hindous considèrent que la glande pinéale est la glande de la vie mentale, et du contact avec l’au-delà…

Notre tête est imperméable à la lumière, alors que la glande pinéale est atteinte par la lumière au travers de la rétine des yeux. Une partie de la lumière captée par les yeux forme une image en arrivant au lobe occipital où l’image est formée. Quant à l’autre partie de la lumière, elle régulera les rythmes de notre organisme (ce sont les effets non visuels de la lumière), par exemple les heures auxquelles les hormones de croissance doivent être produites. Tout le rythme est coordonné par la glande pinéale.

Au cours des cycles de veille et de sommeil, c’est l’oeil qui capte la lumière et qui informe l’organisme de ce qu’il fait jour ou nuit. La nuit, la production d’hormones augmente sous l’effet de la glande pinéale et induit l’état de transe par dédoublement car, si nous allons dormir, il y aura dédoublement et sortie du corps.

963 Hz c'est la fréquence qui nettoie la glande pinéale.

 

La glande pinéale sécrète des hormones importantes pour le corps. Elle est un cristal sous forme liquide. Elle n'est pas isolée mais en relations avec d'autres glandes, d'autres systèmes dans notre cerveau. En son milieu, il y a comme une pompe qui pompe les liquides cervicaux et qui crée  une pression hydrostatique. La glande oscille en créant une réaction pysoélectrique. Un peu comme l'antenne fractale de notre portable. Celle glande pourrait être aussi à l'origine de la production du nectar que nous recevrions via les sinus. Elle est comme un CPU, une antenne WIFI, mais son oscillation peut être entravée par des composants chimiques, comme le fluor semble-t-il, ou des minéraux qui vont la calcifier. Cela réduirait notre capacité de capter les informations du vide. On en serait plus isoler…et moins créatif, en nous déconnectant les uns des autres. Les glandes saccioles peuvent aussi se calcifier et s'atrophier. Quand elles sont actives, elles augmentent nos sens de l'orientation notamment via les ultrasons.

On peut imaginer qu'elle capte des photons invisibles à une fréquence différente de celle des champs magnétiques dans la bande visible; et vous pouvez imaginer qu'en devenant plus conscient de ces informations, nous devenons aussi plus conscient, sensible et précis au sujet de notre environnement; ce serait bien de pouvoir étudier l'impact sur la capacité d'oscillation, d'interaction de l'antenne dans notre cerveau quand il change de fréquences électromagnétiques.